Le point de passage

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Ven 20 Juil 2012 - 18:29

Douleur. Souffrance. Aïe. J'ai mal. C'était un flot continu de sensations désagréables qui se bousculaient dans la tête du mage noir. Bien que Pavel et la Reine l'aient soigné, les douleurs dûes au tribut se faisaient encore sentir. Après tout, ce genre de maléfices était presque incurable. Du moins jusqu'à ce que la douleur s'appaise d'elle-même. Avec le temps va, tout s'en va...(Hum hum)
Enfin voilà ! Tout ça pour dire qu'Angor courrait aussi vite qu'il le pouvait accompagné de Snake, armes aux poings, suivit de Kôtarô qui avait visiblement découvert de nouvelles capacités très...spéciales...
En se rapprochant de Tony le diplodocus, il se rendit compte d'une chose. Il s'était précipité dans l'urgence mais à quoi allait-il bien pouvoir servir ? Il n'avait presque plus de mana, juste de quoi lancer un sort et encore, celui-ci serait de faible rang. D'autant plus que les arcanes des ombres requéraient trop de mana, il ne pouvait encore utiliser que le feu et la terre. Ce n'était pas les pires mais pas non plus ceux avec lesquels il avait le plus d'affinité. Il cherchait un moyen efficace d'achever la créature avec ces possibilités mais il était clait que son rôle dans cette bataille se résumerait au rôle d'assist.


Snake, Kôtarô. Je préfère vous prévenir maintenant, je ne vais pas être d'une grande aide. Je pourrais tout au plus lancer un sort donc je compte sur vous pour me descendre cette bestiole.

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Sam 21 Juil 2012 - 13:40

Put Your Death Mask On....

Les membres du Cavaliers commencèrent à s'allonger, s'épaissir, devenir de plus en plus importants. Sa taille doublait alors son crâne changeait. Son corps entier semblait pris de spasmes et la métamorphose apparaissait comme douloureuse. Les muscles se tordaient, changeaient de forme ou même explosaient sous l'effet de la pression, pour se reformer aussitôt. La chaire se déchirait, la peau, sur-tendue, cédait sous une telle force et une bonne partie du corps de l'homme restèrent sans épiderme. Sa peau devint plus sombre et ses yeux, comme aspirés par le néant, revinrent dans une forme plus allongée et d'une couleur bleue; tandis que les cornes de son casques prirent une forment différentes avant de fusionner avec son crâne. Ses mains devinrent des pattes qui se dotèrent de griffes rétractables aussi longues qu'un avant-bras de Kôtarô. Ses pattes arrières, légèrement plus courtes que les pattes avant, se virent affubler des serres affûtés. Son dos, grandi, était courbé vers l'avant, forçant cette bête à se tenir à quatre pattes. Sa transformation terminée, l'animal qu'était devenu le Cavalier poussa un cri strident, mêlant colère et tentative d'imposition, mélangeant des sons aigus et graves comme si deux choses différentes hurlaient en même temps, qui retentit jusqu'au village.



Cependant, et bien que relativement courte, le lézard géant ainsi que ses opposants avaient pris de l'avance. Ce n'était pas un mal pour lui qui, totalement inconscient de sa nouvelle forme, était bien conscient de ses nouvelles capacités. Sûr de lui, il se mit en chasse et coursa le lézard qui venait de traverser le dôme. Partant à vitesse grand V, il ne mit que quelque secondes à rattraper le groupe de poursuivant et même à le dépasser. Ses mouvements étaient plus rapides, plus habilles et ne laissaient apparaître aucune erreur. Cette bête semblait venue droit d'un cauchemar et était bien décidé à aller arrêter du dino. Quel était son intérêt? En éliminant cette bête il s'assurait une réputation au sein du village et se plaçait comme un sauveur. Les villageois ne tarderaient pas à l'écouter et il pourrait alors travailler avec eux pour transformer cet endroit en forteresse imprenable. C'était certain. Il prendrait la place du Dirigeant actuel en un clin d’œil.


Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :

Code:
Si dé =6; alors Skkar peut déjà attaquer le diplo
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Sam 21 Juil 2012 - 14:22

La bête immonde qu'était devenu le Cavalier avait été bien plus rapide que prévu. Passant telle une flèche entre les poursuivants, esquivant les obstacles comme un humain évite une brindille au sol, Skkar fini par rattraper le lézard sans aucune embrouille et était désormais à porter pour une attaque quelconque. Malgré ses pas de géant, il n'était pas parvenu à semer tout le monde et surtout cette vision de cauchemar. Devant une telle chose, nul doute qu'il redouterait d'efforts pour fuir, mais qu'importe, il était bien plus rapide que lui et bien plus agile. De plus, il avait conservé ses capacités de réflexions, bien que toute utilisation de son pouvoir était désormais exclue. Et pour cause, l'alliage du métal bloquait les pouvoirs de son porteur. Lorsque celui-ci n'était pas encore fusionné avec le sujet, cela ne pose aucun problème, en revanche lorsqu'il l'est, son porteur peut dire adieu à ses capacités... Au moins pendant le temps de la transformation. Skkar en avait l'habitude. Il n'utilisait ce casque que dans les grandes batailles, afin de renverser la vapeur, ou bien lorsqu'on lui en donnait l'ordre. N'ayant plus de Dirigeant à qui obéir, il devait juger de lui-même de son intervention ou non. Ce n'était pas une chose aisée, mais après tout, il se devait de moderniser cet endroit. C'est pourquoi il s'arrangerait pour devenir un protecteur des lieux. Il avait beau ne pas comprendre les subtilités de la politique, il avait était confronté, de nombreuses fois, à la réaction des hommes face aux dangers. Il savait pertinemment ce qu'il deviendrait pour les habitants s'il y parvenait. Encore mieux. S'il y parvenait seul.

Il aurait mieux fait de bousculer les autres poursuivants lors de son passage afin de les empêcher d'atteindre leur but. Après tout, ils n'étaient pas conscient qu'il s'agissait de lui. Mais, si un senseur était présent, il pourrait enfin détecter la signature de Skkar. En effet, sa dissimulation face aux diverses techniques de détection ne tient que lorsque ses dons sont actifs. Hors, ceux-ci sont actuellement inhibés par le pouvoir du casque. Une option qui n'était donc plus envisageable. D'un côté, il avait bien fait de ne pas les bousculer. Si jamais une personne tentait de le détecter, par magie, il pourrait sentir une signature assez bizarre ne correspondait à aucune signature humaine. Une sorte de mélange entre de l'humanoïde, du bestial et ... Autre chose. Difficile à discerner à moins de se concentrer sur ce point précis pendant de longues minutes. Et pour l'heure, personne n'était réellement disposé à se concentrer sur quelqu'un. A moins que si, peut être, à l'auberge, quelqu'un voulait focaliser toute son intention pour essayer de comprendre un peu plus sur cette bête étrange? Pour ceux qui auront déjà la patience de lire deux réaction (d'affilé) du Cavalier.

Toujours est il qu'il était désormais à côté de ce lézard. Bien. Mais ensuite? Que faire de plus? Plusieurs options se présentaient à lui. La première consistait en l'arrêter directement et ensuite travailler en équipe avec les autres pour l'éliminer. Non, il n'avait pas besoin d'eux. La seconde consistait à l'immobiliser pour pouvoir l'affronter plus amplement. Inutile. Lui restait la troisième option. Lui sauter au cou et planter ses griffes acérées dans sa chair, coupant sa respiration et le faisant rapidement chuter dans une mort lente et douloureuse. Oui, ça s'était bien mieux. Il s’attitrait tout le mérite. Son plan se déroulerait ainsi comme prévu.

Dans une courte accélération, il se plaça aux côté du Lézard et dans un mouvement agile, il tenta de sauter sur lui, plantant griffes et serres profondément dans sa chair, avant d'aller s'attaquer à son cou...


Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :

Code:
Si dé=3, Skkar parvient son action et fini par tuer le diplodocus; dé=5, Skkar parvient seulement à se maintenir sur le dos de la bête; Autre résultat= Il continue sa course à côté de lui.
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Kôtarô le Sam 21 Juil 2012 - 14:49

Plus le temps passait, plus l'armure de tentacules du géant se renforçait. Les divers appendices semblaient s'enrouler autour de lui tels des serpents enlaçant leur proie. Comme prêts à l'étouffer, ils n'en faisaient rien et lui offrait cependant une protection digne des meilleures armures. Sans compter son aptitude à régénérer ses blessures en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Au fur et à mesure qu'il avançait, Kôtarô n'avait presque plus rien d'humain et son corps ressemblait plus à ceci.



Autant dire que n'importe qui pourrait le prendre pour une cible potentiellement offensive, plutôt que pour un allié. Et il valait mieux ne pas trop compter sur lui pour cette fois-ci. Il avait totalement perdu le contrôle et les tentacules n’obéissaient plus qu'à leur propre volonté. Autant dire qu'il avait du mal à tenter de reprendre les reines en main. Apparemment, les traversées de dôme n'était pas le meilleur moyen de rester maître de ses locataires. Pour l'heure, il luttait intérieurement pour ne pas devenir un vulgaire tas de tentacules hors de contrôle. Comment faire? Il cherchait la solution tant bien que mal. Il leur ordonnait intérieurement de revenir à l'intérieur de son corps, mais il n'y parvenait pas. Lui restait plus qu'à utiliser un pouvoir, s'il y arrivait. Mais avec une telle migraine, s'était difficile de se concentrer. Et pour faire quoi? Peut être qu'en se téléportant dans la montagne, le froid finirait par les calmer un peu, et une telle température anesthésiera peut être sa douleur.



Kôtarô a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :

Code:
Si dé = 2,4; les tentacules accélèrent et rattrapent le diplodocus


Kôtarô a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :

Code:
Si dé = chiffre impaire, Kôtarô parvient à reprendre le contrôle des tentacules au tour suivant
avatar
Kôtarô
Résident
Résident

Messages : 439
Date d'inscription : 14/08/2011

Personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier
Etat physique: Fatigue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Terra Branford le Sam 21 Juil 2012 - 20:51

Terra se réveilla allongée de coté sur la neige. Sa tête, son corps lui faisaient mal, le moindre de ses muscles étaient raidies par les courbatures pendant que chaque centimètres de sa peau la brulait.

Elle se releva péniblement, d'abord à genou avant de tenter de se maintenir debout. Ses souvenirs récent revinrent peu à peu.
La barrière de lave, la course pour revenir à Entremonde, s'assurer que tous arriveraient à passer. Puis la levée de son sortilège, le trait de lumière la guidant vers le fin voile entre les dimensions. Un voyage à une vitesse ahurissante. Un voyage impressionnant et douloureux. Elle s'était persuadée que les douleurs qu'elles ressentait provenais de ses membres démis.
Le voyage s'était terminé par une retraversée du dôme et une projection violente dans la neige. En témoignais la grande trainée dans la neige.
Pourtant, la jeune femme allait relativement bien. Rien de cassé, quelques bleus certes, mais la neige apportait le froid et ses vertus apaisantes.

Levant la tête vers le combat épique qui allait avoir lieu, son esprit se figea devant la scène alors que son corps refusait cet effort.
Un monstre, mélange de prédateur et de Béhémoth courrait au pied du sauriens géant, suivi par un monstre tentaculaire. Pourtant, Ultros n'avait pas rejoint Entremonde... Si?


Où sont les autres? Ils sont tous là? Dit-elle, de faible voix à qui pourrait l'entendre, le regard vide, cherchant pourtant d'autre signe de vie.
Puis la blancheur immaculée s'estompa brutalement des extrémité de son champs de vision, remplacé par de profonde ténèbres.

Terra tomba face contre terre, incapable de tenir plus longtemps. Mobiliser autant d'énergie et de magie avait ses effets secondaires et la magicienne gouttait maintenant au revers de la médaille.

_________________

There's no memory of my life, I don't even know how to love, in the boundless world, that's the reason, why I'm alive?
You say humans have, their emotions, you know I could be apparatus. World is black and white, tell me a reason... why I'm alive?
avatar
Terra Branford
Terraformeuse
Terraformeuse

Messages : 978
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 26
Localisation : Et pourquoi je vous le dirais?

Personnage
Race: Humaine/Esper
Métier: Mage
Etat physique: reposée, encore quelques bleus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Jin Morrienoah le Dim 22 Juil 2012 - 0:00

La neige c'est froid. Il n'était pas totalement habitué à ce type de climat en Corée et rester pendant 15 minutes à plat ventre sur ce tapis immaculé quand on est vêtu d'un simple sweat-shirt, ça a tendance à rafraîchir les idées ! C'est donc avec des articulations douloureuses qu'il observa les différents évènements se dérouler sous ses yeux. D'abord l'arrivée d'une personne à l'apparence animale qui ne sembla pas choquer l'assemblée plus que ça. Personnellement, il avait encore du mal avec cette apparence étrangère à son monde. Le suivirent de près une jeune femme aux cheveux rouges qui se décolorèrent vers le noir de jais quand elle s'évanouit ainsi qu'un homme qui devint une sorte de..."d'entité encore plus laide que le rat". C'est dans ces environs-là qu'apparut le "bétail", enfin un diplodocus serait plus exact. Celui-ci fila tout droit en direction de la forêt, suivit de près par Mr le maire, Mr tentacule et le militaire croisé le jour d'avant à la taverne. Le jeunot et Pavel partirent en direction de la ville, portant avec eux la jeune femme inconsciente. Bref, il ne restait plus personne, le type habillé en blanc s'étant transformé en taureau mutant et ayant suivit les poursuivants.

Il décida d'attendre encore un peu, on ne sait jamais se qui peut encore se produire. Au bout de quelques minutes, la personne qu'on lui avait présenté comme étant Terra apparut comme le reste de la bande, et assez mal en point. Elle se retrouva assise dans la neige à 4 pattes, puis s'écroula. Visiblement, Angor avait dit vrai: les expéditions au-delà du dôme avaient l'air dangereuses. Il attendit encore mais rien ne se présenta. Il se releva donc et épousseta ses vêtements neigeux, prêt à rejoindre la ville. Il avait parcouru une centaine de mètres quand il s'arrêta. Il jeta un coup d'oeil en arrière. La jeune femme était toujours allongée sur le sol. Il poursuivit sa route.


(Si elle ne se réveille pas rapidement elle va y passer...)

Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais cela le triturait depuis quelques minutes. Au bout d'un moment, il décida de se rapprocher du corps. La peau commençait à pâlir, surtout au vu de son accoutrement léger. Il la regardait depuis quelques minutes quand il se décida à agir.

Réveille-toi, tu vas y rester...

Bien entendu, Terra étant évanouie, elle n'entendit rien du tout. Etant assez peu cordial avec les gens, Jin se permit de lui donner un coup de pied dans les côtes pour la réveiller. Ne réagissant toujours pas, il s'accroupit et la retourna dos contre neige. Il la secoua un peu en l’interpellant pendant quelques minutes avant d'abandonner. Il avait perdu du temps inutilement à se geler les doigts. Si elle ne réagissait pas, tant pis pour elle. C'est dans cet état d'esprit qu'il atteignit l'entrée nord du village et en traversa les portes.

_________________________________________________

Je te préviens t'as pas intérêt à me lâcher en cours de route !

Il lui prit le bras et le passa autour de son cou, la tenant d'une certaine façon debout. Ses forces étaient faibles mais sa colère prédominait. Colère contre quoi ? Il n'en savait rien mais il fulminait intérieurement et c'est ça qui lui donnait la force de continuer. Peu à peu, ils se rapprochaient du village, leur assurant un abris sûr et surtout au chaud.

Damn it...
avatar
Jin Morrienoah
Arrivant
Arrivant

Messages : 83
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 25
Localisation : Corée du Sud....avant en tout cas

Personnage
Race: Humain-Traceur
Métier: Tueur à gage
Etat physique:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Terra Branford le Dim 22 Juil 2012 - 12:30

Une emprise mortelle avait jeté son dévolu sur Terra. La chaleur quittait peu à peu son corps.
Implacable combinaison que possède la neige. L'apaisement par le froid, amenant irrémédiablement l'inconscience. La mort survenait sans douleur dans un décor merveilleux.

Mais la jeune femme n'en était pas encore à se stade. Pour une raison inconnue, elle ne controlait plus sa vision et, alors que ses paupières étaient closes, elle vit de quelque lumière danser au loin. Rien de très beau, ni de très humain. Quelque chose se passait, quelque chose de dangereux, de malsain... Et elle ne pouvait rien y faire.
Une ombre apparu. une silhouette grise, flottant dans son esprit, dans sa vision de l'Empyrée.
Puis une sensation de chaleur et de douleur, lui rappelant combien elle avait froid. Elle sombra une fois de plus.




Elle ne sentait plus rien, c'était à son tour de flotter. La neige, le froid...
Narshe? Je suis rentrée?
Mais pourquoi ne voyait-elle rien? Pas la montagne, ni le village et encore moins ses amis... Ou si, il y avait quelqu'un. Une forme violacée au long cheveux et au bras griffu. Oui elle connaissait cet Esper. Comment pourrait il en être autrement? Son double éthéré se trouvait devant elle. Et comme toujours, pas un mot, communiquant par signe, désignant se qui n'allait, se qui la contrariait.

L'esper lui prit une main et posa l'autre sur son cœur. Il battait lentement, faiblement. Se contact était rassurant et réconfortant. Mais la jeune femme et son double savaient qu'ils étaient en danger: d'une, toute les deux frissonnaient, de deux, se phénomène de rencontre de sois n'arrivait jamais au hasard et même le provoquer était extrêmement difficile.
Elles se regardèrent, elles se soutiendraient, comme elles l'avaient toujours fait instinctivement. Si différentes et pourtant identiques. Même but, même vie. Ensemble et à jamais et même la mort ne saurais les séparer.
L'esper l'a prit dans ses bras et fusionna en elle.
La magicienne retrouva un peu de force.
Toujours dehors mais plus allongée sur la neige, quelqu'un la trainait vers le village. Toujours pas dans son monde mais au moins chez elle, à Entremonde.
Pas moyen de voir qui la soutenait, sa vue était trop floue.

Pour Jin, le petit rêve se matérialisa par une vive chaleur, comme s'il était devant un feu de cheminé, pendant que la neige fondait sous les pas de la jeune femme.
Le feu, héritage de Maeduin, une fois de plus, sauvait sa fille.
Terra resta silencieuse tout le long du trajet, trop fatiguée pour parler, à peine consciente. Ressentant uniquement les flammes ardentes en elles, maintenue par son deuxième être, aspirant au calme et la sérénité.


_________________

There's no memory of my life, I don't even know how to love, in the boundless world, that's the reason, why I'm alive?
You say humans have, their emotions, you know I could be apparatus. World is black and white, tell me a reason... why I'm alive?
avatar
Terra Branford
Terraformeuse
Terraformeuse

Messages : 978
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 26
Localisation : Et pourquoi je vous le dirais?

Personnage
Race: Humaine/Esper
Métier: Mage
Etat physique: reposée, encore quelques bleus.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Naked Snake le Dim 22 Juil 2012 - 20:40

Le dinosaure était arrivé depuis plusieurs minutes et, même si Kôtarô avait lancé une attaque à son encontre, il semblait encore en état de marcher, courir et, plus généralement, faire tout ce que l'on ne veut pas qu'un dinosaure en furie face.
Pour contrer cette menace, Snake décida de tester sa gunblade, récemment offerte par Zack:

1 et 2: Snake court et frappe le dino' à la tête, mêlant l'excellent alliage de métal de la gunblade à l'extraordinaire forces acquise quelques heures plus tôt grâce aux soins spéciaux de Sana.
3 et 4: Snake saute, tente de frapper Tino le Dino', mais ce dernier, trop rapide, esquive le coup de Snake qui entaille à peine la queue du réptile.
5: Snake tente de frapper le dinosaure à la jambe mais, trop rapide, ce dernier esquive.
6: Snake saute sur la tête du dinosaure et y plante sa gunblade.
Naked Snake a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Naked Snake
Résident
Résident

Messages : 485
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 19
Localisation : Quelque part, plus ou moins loin d'Entremonde...

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Apparence légèrement fatigué. Réellement exténué.

Voir le profil de l'utilisateur http://kuroromp3.jimdo.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Pavel le Dim 22 Juil 2012 - 22:01

Ce coup ci, le diplo, qu'on appellera Tino, en est sûr, on ne veut à sa peu !
Et qui, plus précisément ? Un monstre étrange qui cour à côté de lui, il associe cette bestiole à un rapptor. Et comme tous les rapptors, ça se déplace en meute. C'est donc, logiquement, un autre rapptor qui le poursuit. Oui, le truc bizarre qui a des tentacules. Que voulez-vous, une logique de diplo.

Le truc bleu continue à beugler, surement un cri de guerre pour galvaniser ses troupes et le truc solda essaye de le toucher avec une brindille. Dans sa courses, Tino n'a pas eu de mal à "esquiver" la brindille.

Allez hop, c'est repartie pour une course poursuite à la Tarantino en direction de la foret ! Il n'est pas décider à s'arrêter le diplo. Il espère juste qu'avec la vitesse, les rapptors qui le poursuivent ne vont pas tenter de l’attaquer. Et pour cela, Tino commence à zigue-zaguer.
avatar
Pavel
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 610
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26
Localisation : sur une chaise de bureau

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Élémentaire
Etat physique: Des courbatures et de la neige dans l'armure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Kôtarô le Dim 22 Juil 2012 - 22:19

Le géant avait réussi à reprendre partiellement le contrôle de ses locataires. C'était un bon point et, même si son mal de tête persistait, il parvint à s'arrêter. Il ne savait pas jusqu'où pouvait aller ses tentacules, mais elles avaient plutôt bien avancées et l'armure fini par se résorber sans trop de problèmes. Au final, les appendices retournaient lentement à l'intérieur du corps de leur hôte. Lequel posa un genou à terre une fois arrêté. Sa course s'arrêtait là, bien trop fatigué pour continuer. reprendre le dessus sur la volonté de ses hôtes lui avait demandé beaucoup, beaucoup, beaucoup d'énergie, et il ne se sentait pas de reprendre une quelconque marche.

Usé, il fit une ultime tentative pour se téléporter près du village, plutôt que de chercher à marcher...




Code:
Chiffre impair, Kôtarô s'évanouit là où il est.
Chiffre pair, il se téléporte devant la porte d'entrée du village

Kôtarô a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Kôtarô
Résident
Résident

Messages : 439
Date d'inscription : 14/08/2011

Personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier
Etat physique: Fatigue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Lun 23 Juil 2012 - 2:46

Allez et voilà que la bestiole se croyait dans un remake des fous du volant ! Elle commençait à slalomer entre les différentes butes de neige, rendant les tentatives offensives difficiles. Alors qu'il était en pleine course, le mage noir entendit un grand "brouf" derrière lui. Il se retourna apercevant Kôtarô, redevenu normal, effondré sur le sol. Il les avait peut-être surestimé finalement. Ils étaient revenus entiers mais épuisés et couverts de blessures. Il hésita entre s'arrêter pour porter secours au géant ou poursuivre sa route et tenter de descendre le monstre ambulant malgré son manque de puissance. Il fit rapidement l'inventaire de ses capacités et fit son choix. S'éloignant de Kôtarô, il courrut de toutes ses forces, les larmes lui montant aux yeux.

Désolé Lili, j'ai encore failli...

Il chargea ses mains d'énergies, faisant danser les flammes sur le bout de ses doigts, attendant le bon moment pour passer à l'action. Sa prochaine attaque serait ardente...

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Lun 23 Juil 2012 - 22:22

Suite au jet de dé, Skkar chute en attaquant et perds du temps.


(pourquoi ne pas rédiger le post direct? Flemme. Au moins le dé a été jeté, je bloque pas les autres, et je rédigerais plus tard. (pour le peu qui le liront)
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Mar 24 Juil 2012 - 15:51

La poursuite continuait, épuisant ses membres douloureux qui patogeaient dans la neige. Il ne savait combien de temps il allait encore pouvoir tenir. Snake avait disparu de son champ de vision, il avait dû abndonner la poursuite, le laissant seul avec cette bête féroce qui semblait être de son côté. Un des récents arrivants ? Il n'en avait que faire, l'important étant d'abord de stopper cette machine destructrice. Celle-ci fonçait vers la forêt et ils n'avaient aucun moyen pour l'arrêter. Il en avait vu des situations merdiques mais c'était la première qu'il en subissait une en si mauvais état. Il faut dire qu'entre l'affaire Rondouillard, l'affrontement contre le zombie, le Compte Millénaire et les akumas, il s'était bien dépensé. C'est alors qu'il eu un flash.

Mais oui les barrières !

En préparation d'un éventuel assaut des akumas, il avait érigé 3 barrières protectrices autour de la ville. Celles-ci étaient produites chacune par 3 piliers disséminés autour de la ville. Si ses souvenirs étaient justes, la première barrière était celle du feu et l'un des piliers avait été érigé dans la forêt. Il repéra les environs. Ils devaient longer la barrière à une centaine de mètres. Ça collait, il ne restait plus qu'à espérer qu'un abruti d'akuma ne l'ait pas détruit ! Malheuresement il fallait que le timing soit bon. Le diplodocus devrait traverser la champ de protection en même temps qu'il l'activait. Mais comment lui faire changer de direction ? Il regarda la bête sauvage qui tentait de lacérer Tony.

Hé toi ! J'aurais besoin de ton aide. Tu penses être en mesure de le faire foncer vers la ville ? Je ne pourrai pas y arriver seul.
(Pitié faites qu'il me comprenne et qu'il soit serviable !)



_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Jeu 26 Juil 2012 - 15:36

Même procédé que pour le dernier post



Code:
1/3 - Skkar saute sur le diplo et lui plante ses griffes dans la chair
5/2 - Skkar l'égorge dans une attaque sanguinaire
4/6 - Skkar abandonne la course après une seconde chute plus importante


Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Pavel le Ven 27 Juil 2012 - 16:06

Il parait que l'on veut faire passer Tino au travers d'une scie à ruban magique.
L'idée est bonne. Et Skkar semble avoir des arguments plutôt convainquant (je parle de ses griffes qui flingent le diplo).

Donc, Tino a mal. Il se fait lacérer de partout. Je dis partout, parce que je ne sais pas exacecement où Skkar a choisit de le chatouiller.

Vu la corpulence de Skkar, on va dire, qu'il le lacer aux jambes. Donc Tino va prendre la direction opposée des lacérations, c'est a dire (paf, ça fait de chocapics) VERS LA VILLE !! COMME DE PAR LE HASARD !
avatar
Pavel
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 610
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26
Localisation : sur une chaise de bureau

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Élémentaire
Etat physique: Des courbatures et de la neige dans l'armure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Maïwen le Dim 29 Juil 2012 - 22:07

Elizabelle avait décidé d'aller aider le mage noir, qui n'était toujours pas revenu à l'auberge avec le butin. Elle sortit de l'auberge, et devint brouillard. Elle survola la ville d'Entremonde à la recherche d'Angor et de sa garde d'élite du monstre.
Sur son chemin, elle vit quelque chose part terre. Elle fonça en flèche, et se rematérialisa en touchant le sol. L'endroit était désert, mais il s'étaient passées quelques bousculades. Des traces de pas, et de GROS pas aussi. La chose qu'elle avait vu était en fait un homme, un très grand homme. Une sorte de guerrier apparemment.

Il était couché sur le flanc, ses cheveux, coiffés d'une drôle de façon, formaient une marre rouge autour de sa tête. Il arborait quelques tatouages noir sur un visage plutôt pâle. Cet homme était musclé, mais commençait lui aussi à prendre froid. Sa grande taille lui permettant de ralentir l'hypothermie.


A quelques pas, un autre homme gisait dans la neige.

Encore un! Vite, il faut que je fasse vite!

Elle tira sur les bras du soldat borgne, pour le ramener le plus près possible du géant. Elle avait bien fait de venir!

Elle chercha la main du géant, celle du soldat, les prit, les serra et POUF! Ils se brouillardisèrent pour réapparaître sur un lit, dans l'auberge.


Dernière édition par Maïwen le Mer 1 Aoû 2012 - 19:33, édité 1 fois
avatar
Maïwen
Gardien d'Entremonde
Gardien d'Entremonde

Messages : 1048
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage
Etat physique: RAS

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Mar 31 Juil 2012 - 17:44

Ça c'est fait !

Il ne savait pas si le taureau mutant était son allié ou s'il l'avait compris mais une chose était sûre: l'objectif était atteint. En effet, le diplodocus se dirigeait maintenant à grand pas vers la ville, et donc de ce qui serait peut-être sa guillotine. Elle DEVAIT l'être. Le cas échéant, il faudrait appliquer une mesure drastique et il ne souhaitait pas en arriver là. Il tenta de repérer le terrain, il laissa s'échapper un "tsss" en voyant que la cargaison avançait plus vite que prévue. Il courrut jusqu'à s'en détacher les jambes et pénétra finalement dans la lisière de la forêt. D'après ses estimations, le pilier ne devait être qu'à une centaine de mètres en face. Il l'aperçut très bientôt, plus ou moins en bon état. Une partie de l'interface arcanique semblait avoir sauté mais il devrait encore fonctionner. Du moins normalement. Les flammes qui dansaient entre ses doigts prirent la forme d'une boule de feu dans sa paume.

Les arbres gênaient sa course et il ne pouvait se permettre de rater son tir. Il n'avait le droit qu'à un seul essai. Un seul. S'il échouait, toute la ville en pâtirait. Il n'était plus qu'à une cinquantaine de mètres. Il apercevait désormais la sphère grise comme la pierre. Il s'agissait du catalyseur du pilier, il ne devait pas le louper. Soudain son cœur se serra. Il eut envie de crier mais il ne pouvait pas. Cette horrible sensation, il l'avait déjà ressentie. C'était la peur. La peur de perdre un être cher. La peur d'avoir été encore une fois impuissant. La peur du destin. La peur de la mort.

Il ne voulait plus vivre ça. Il freina subitement, la rage dans les yeux et les larmes roulant sur ses joues, et dérapa sur le tapis enneigé pendant une dizaine de mètres. Il tendit son bras droit vers sa cible, le soutenant de sa main gauche et il tira.


IKEEEEEEEEEEEEEE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Angor de Redjak a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
1: échec
2 à 6: Je laisse Pavel déterminer ^^"

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Pavel le Mar 31 Juil 2012 - 19:51

Notre bon veille ami Tony (et non Tino) courait ! Il courrait et courait encore, avec une sensation de liberté inégalée et en fond sonore, une musique témoignant son ressentit.

Il avait la sensation que rien ne pouvait l'arrêter. Pas même la misérable flammèche que le truc bleu lança en criant.
Je disait donc, rien ne pouvait l'arrêter ! Excepter une barrière magique.

Et bah oui, la boule de feu n'était pas destinée au dino, mais à activer la barrière. Celle-ci s’activa bien, mais comme la boule de feu n'était pas assez puissante, elle clignota sur le pauvre dino qui se trouve découper d'un peu partout. Enfin, la barrière se désactive, laissant le diplo agoniser au sol, prêt à être réduit en steak.
avatar
Pavel
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 610
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 26
Localisation : sur une chaise de bureau

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Élémentaire
Etat physique: Des courbatures et de la neige dans l'armure

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Mer 1 Aoû 2012 - 13:19

La bête immonde venue tout droit des abysses avaient planté ses griffes acérées dans la chair de son adversaire du moment. Profondément et avec vivacité, il avait réussi à le faire changer de course. Ce n'était pas l'effet prévu, mais à priori Angor prit ça pour une sorte d'aide.

Hey mais non, pas vers le village, Pauv'con!

Oui, ce changement de soudain de trajectoire n'était pas au goût de tout le monde. Si jamais ce lézard parvenait à atteindre le village ainsi chevauché par le Cavalier, cela ne serait pas bon pour sa réputation. Au lieu d'apparaître en héros, il se montrait comme un agresseur et forcé de se rendre, car défait. Non, il ne fallait surtout pas que cela arrive et encore moins avec lui sur le dos. Encore que, aucun des villageois n'avaient vu sa véritable forme auparavant ni sa transformation. Non, même si personne ne pouvait savoir qu'il était, à part Angor et Snake (qui avait disparu). Angor pouvait désormais connaître sa signature depuis quelques temps, mais celle-ci disparaitrait dès qu'il reprendrait sa forme normale.

Toujours est il que cette course prenait des proportions encombrantes. En aucun cas, cette bestiole ne devait atteindre l'horizon du village. Malgré la taille des murs, ceux-ci ne résisteraient pas à une attaque de cette importance. Skkar redoubla donc d'intensité afin de Terra(sser) cette bête au plus vite. Cependant, il n'eut pas le temps de monter jusqu'à son cou qu'il se faisait déjà découper en plusieurs tranches. Ni une, ni deux et sans se poser de questions, le Cavalier sauta de la bête, roulant au sol sur deux bons mètres avant de s'immobiliser dans une position classieuse. Après un souffle bestial et un rapide coup d’œil, il en conclu que la cible était désormais hors d'état de nuire. Venait le moment le plus emmerdant pour lui: retirer le casque.

C'est donc dans des hurlements de douleur qu'il retira son couvre-chef qui avait fusionné avec son crâne. Le retour à son état d'origine était on ne peu plus désagréable et ses os se craquèrent, tandis que ses ligaments ses déchiraient sous sa peau meurtrie. Mais au final, il reprit sa forme d'origine. A poil. Oui, contrairement à Hulk qui garde son pantalon, Skkar ne disposait pas de la même capacité à conserver son service trois-pièces à l'abri des regards. Et ce brusque déshabillement apporta son lot de problèmes. Non content de le mettre à nu face au monde, il sentait désormais l'éteinte mortelle du froid s'emparer de lui. Rapidement, il se mit à trembler de tout son corps. Il claqua des doigts.


Code:
1 - Rien ne se passe
2/3 - Son armure apparaît, il la mets
5/6 - Des vêtements plus chauds apparaissent, il les mets
4 - Des vêtements adaptés apparaissent sur lui. Plus besoin de s'habiller.

Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Mer 1 Aoû 2012 - 14:23

Il avait vu la sphère de feu partir de sa main et atteindre le catalyseur. Un léger sourire s'inscrit sur ses lèvres avant de s'écraser au sol, n'ayant plus de raison de rester debout. La boule de feu se déforma en rencontrant le réceptacle, puis se fit absorber, illuminant les lignes d'arcanes d'un rouge vif. La barrière se matérialisa, arc de cercle d'un rouge translucide qui lui frola la tête à 5 centimètres près. Comme quoi il avait du bol des fois. Le rugissement lointain lui confirma que le plan était une réussite.

Au moins le ravitaillement en viande était-il assuré pour un moment avec ça ! Il se releva avec difficulté et repartit en direction de Tony. C'est au bout de 5 minutes qu'il y arriva, retrouvant Skkar en grande forme, mis à part un petit coup de froid vivifiant. S'il était ici, c'est qu'il était sans doute ce qui se cachait derrière cette créature qui l'avait aidé.


Je te remercie pour le coup de main Skkar, au moins on en est venu à bout. Je te propose de rejoindre la taverne avec les autres, on sera mieux auprès d'un feu, non ?

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Skkar le Mer 8 Aoû 2012 - 14:26

Le Cavalier n'était pas parvenu à imaginer des vêtements plus chauds que son armure. A vrai dire, il était tellement pressé de se mettre quelque chose sur le dos qu'il n'avait pas cherché plus loin. L'armure suffirait, pour l'instant. Il passerait un manteau plus tard. Au moins, ils s'étaient débarrassés du reptile géant qui ne risquait plus d'atteindre la ville. D'ailleurs, après une rapide analyse des mouvements de la bête, Skkar en avait conclu qu'aucune offensive n'était lancée. En réalité, la cible cherchait uniquement à fuir et aucun cas à essayer de s'en prendre à autrui. L'animal ne représentant donc aucune menace, la tentative de glorification du Cavalier tombait plus ou moins à l'eau. Mais une autre méthode était envisageable. Il pourrait très bien faire peser une menace sur le village et ensuite éradiquer la dite-menace. Un plan qui tenait de la folie, mais également de logique. Au vue des capacités des autres en matière de course, tout les moyens étaient bons pour parvenir à ses fins. Et ce village avait besoin d'un Dirigeant. Quelqu'un capable de faire ce qui est juste et bon pour son peuple.

Le gel était vraiment puissant. Malgré son armure de cuir et métal, il ressentait encore l'étreinte du froid comme s'il était encore nu. Il commençait instinctivement à se frictionner, se demandant bien comment on pouvait inventer un tel pays. Lui qui venait du Nord de l'ex Europe, n'avait jamais ressenti de telles sensations et parvenait difficilement à les comprendre, ou même les envisager. Chez lui, la température la plus basse qu'il ait pu ressentir était d'environ 13°C. Passer à -10° était donc un choc assez important et nul doute qu'il finirait par faire un choc thermique s'il restait ici plus longtemps sans bouger. Ses lèvres commençaient déjà à prendre cette couleur bleu bien significative. Il resterait bien là à papoter, mais il préférait rentrer au plus vite. Et c'est ce qu'Angor lui proposa.


J'pense que ça sera mieux oui. J'sais pas c'que c'est qu'ce pays, mais je crève de froid. Puis le tapis blanc sur le sol est en train d'me congeler les pieds.

Il marqua une pause, semblant réfléchir l'espace d'un instant. Sa voix se mit à résonner dans les entrailles d'Angor:

Leder mig död...


La terre se mit à trembler sous les pieds des deux seuls vrais Guerriers et des flammes d'un vert pâle se mirent à danser autour de Skkar. Au bout de quelques secondes seulement, il s'éleva dans les airs jusqu'à atteindre 2 mètres de haut. Angor, de là où il était, put finalement apercevoir qu'un cheval en piteux état, venait de se former sous le Cavalier. Sa crinière était de flamme et ses sabots laissaient danser des étincelles derrière chacun de ses pas.



Il tourna la tête vers Angor, l'espace d'un instant.

J'te proposerais bien de monter, mais c'est impossible. Ce cheval est particulier et n'accepte d'être monté que par moi.

Plutôt fier de sa monture, il la regarda d'un œil affectueux, tout en lui caressant la crinière qui, étrangement, ne lui brûlait pas la main. Ceci dit, le Cavalier fit claquer les reines sur le cou de sa monture qui fila droit vers le village à une vitesse effrénée...
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Ven 7 Sep 2012 - 23:02

Le blizzard souflait fort dans la plaine. Aussi quand le mage noir apparut dans cette vaste étendue neigeuse, il fut quasiment aveuglé par les flocons portés par le vent qui lui mordaient les paupières. Il n'allait pas tenir bien longtemps à cette allure. Depuis combien de temps était-elle ici ? Il l'ignorait et se demandait comment elle avait pu survivre plus de 10 minutes dans ces conditions. Ses sens le guidèrent vers la limite avec le dôme. Il ne vit rien au début, puis il aperçut un reflet métallique. En se rapprochant de plus près, il reconnut la carcasse du droïde de protocole, de toute évidence inactif. Non pas qu'il s'en foutait mais entre une machin et un être humain, sa priorité allait vers la jeune fille. D'ailleurs en parlant d'elle, il vit un morceau de tissu bleu ciel dépasser de la neige.

Mais attendez...Depuis quand Eve portait-elle du bleu ? Elle n'était pas censée porter que du noir ? Se jetant sur elle, il se dépêcha de la dégager de l'épaisse couche de neige qui la retenait de cette enfer ivoirien. Elle était gelée jusqu'à l'os, son pauvre corps était bleuie sous le coup de la morsure du froid. L'anneau à son doigt allait disparaitre d'un instant à l'autre. Il repensa encore une fois au devoir du gardien du nuage. Tant que les autres ne seraient pas éveillés, il ne pouvait se permettre d'accepter ce rôle. Il devait d'abord en accomplir un autre: guider ceux de la nouvelle génération et les protéger jusqu'à la mort.

Il se redressa et fit appel à la magie. Mais pas n'importe lequel. Il n'avait pas le temps de réfléchir à la meilleure combinaison possible, il fit ce qui lui venait en premier à l'esprit. De sa main gauche, il fit naître une flamme rouge comme le sang. De sa main droite, il fit apparaître le plus sacré des éléments: la lumière. Il joignit ses 2 mains, provoquant des étincelles au moment du contact, les flammes se mélangeant à cette lueur sacrée. Il ouvrit ses bras comme à 180° et laissa se répandre ces flammes dorées sur le sol. Il puisa dans toute la rancoeur, la peine et la haine qui le consummaient durant ce laps de temps et les injecta dans son sort.


Flammes du destin, lumière de l'espoir ! Réincarnation perdue ! BURNING LIFE !!!!!!!!!!!!!!

Il hurla à s'en déchirer les cordes vocales, la zone autour de lui se tranformant en une tempête de flammes.

HS: Alors déjà désolé pour la qualité de ce post, je fais que de la merde aujourd'hui ^^"

Angor de Redjak a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
1 à 2: échec pur et simple
3 à 4: réussit à la faire tenir 10 minutes de plus
5: réussit à la sauver mais elle aura le droit à un petit coma
6: réussite critique

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Revan le Sam 8 Sep 2012 - 18:38

Revan marchait lentement. Non pas que Freddy était lourd... Mais le bout de bois qu'il avait gravé au passage lui l'était... Bref sortant de ces bras les morceaux de l'immonde assasin, le jeune homme commenca par jeter la tête. Puis le corps.

"Puisse les autochtones de cet autre monde te dévorer..."

En se retournant, Revan arracha un bout de son par dessous, mais si le truc qui va sous l'armure vous savez?, et accrocha la pancarte... On pouvait y lire dessus, "le dôme n'est pas une déchetterie merci de jeter vos cadavre ailleurs."

Il en rit... Et entendit Angor criait... C'est alors que:

Dés de 1 à 3: Revan décide de rentrer à l'auberge
Dés de 4 à 6: Il décide d'aller lui parler et lance un: Angor ça ]va?


Revan a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Revan
Résident
Résident

Messages : 358
Date d'inscription : 02/08/2011

Personnage
Race: Humain
Métier: Guerrier
Etat physique: Pisse le sang résume bien la réalité là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Angor de Redjak le Sam 8 Sep 2012 - 22:23

Les flammes dansaient autour de lui. Un tourbillon d'une couleur dorée clair s'était formé dans l'espace proche environnant le mage noir et le camouflait du reste du paysage. Cela dura de longues secondes. Les flammes commencère à ralentir petit à petit jusqu'à laisser des ouvertures dans ce typhon ardent jusqu'à s'évaporer complètement. Autout de lui, la neige avait fondu, laissant voir l'herbe grace au sol maintent dégagé. Le corps de la jeune fille avait perdu des couleurs, revenant vers un blanc pur. L'anneau était encore à son doigt, elle était donc encore en vie. Pour l'instant. Il aurait été étonnant que son sort la guérisse entièrement. Après tout il était l'incarnation contraire à la lumière. Il ramena Sentry près de lui d'un coup de talon et invoqua le cercle noir dans lequel il disparut. Il n'avait pas vu ni entendu Revan qui était alors trop loin.

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le point de passage

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum