Un long voyage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un long voyage...

Message  Hallon le Mar 14 Fév 2012 - 22:37

Ahuul' ma'kkor rotvvo, Keräimö... Ahuul' ma'kkor rotvvo, Keräimöö !! Ahuul' ma'kkor rotvvo ! KeräimööoöÖÖÖ !!!

Au milieu des flammes qui crépitaient en produisant des étincelles colorées à mesure qu'il leur lançait ses poudres infâmes, le sorcier dément se mouvait tel un possédé, dansant de manière effrénée et ignoblement désarticulée et vomissait ses immondes invocations, les répétant encore et encore. Chaque fois plus haut encore. Il était suivi par une dizaine de ses serviteurs aux déformations monstrueuses, qui l'imitaient tout en produisant un vacarme assourdissant et dégoûtant de grognements sauvages et de hululements rauques inhumains. Le pauvre homme était là, impuissant au milieu de cette ronde affreuse qui appelait son dieu, ses membres fermement liés à la table de sacrifice sur laquelle il était couché. Il sentit son corps mutilé doucement se lever de quelques pouces, comme aspiré vers le ciel. Ciel qui s'ouvrait, gueule béante au milieu des rougeoiements déchirants. La force surnaturelle qui l'attirait apporta visiblement satisfaction à son bourreau démoniaque, qui redoubla alors de vitesse dans sa ronde comme dans ses incantations. Les liens de cuir le maintenaient en cette sorte de lévitation, déchiré qu'il était, entre deux mondes.

Il faisait horriblement chaud, et l'air semblait lui-même se consumer en vibrant, déformant les images impossibles se projetant à tout-va autour du cercle, au sommet de la tour maudite.
Les fumées commençaient à tourner à grande vitesse au centre du cercle, faisant tousser le jeune homme supplicié. Elle tournaient maintenant à tel point que les ombres des sectaires peinaient à les traverser, et que Hallon ne les voyait que par intermittence, sombres caricatures grimaçantes d'êtres rongés par la folie, étranger à toute raison.
Car c'était bien au cœur de la raison du jeune homme que se livrait une véritable bataille. Suant de tous ses membres et écumant de douleur, le supplicié avait depuis longtemps cessé de hurler et de se débattre, la force mystique lui broyant l'esprit autant que la chair.
Seule la volonté lui restait. Seul un mot lui restait à l'esprit, et le maintenait encore dans sa demi-conscience. Un mot :
Vi...vre, vi.......vre !

Alors que le Garde des Sarments tentait vainement de maintenir ce qu'il lui restait de raison, la silhouette de l'invocateur se découpa parmi les volutes hurlantes du tourbillon et le grondement du ciel se déchirant d'écarlate. Le pauvre hère vit l'homme en habit de cérémonie dégager un objet étrange de sa manche. Dans son délire, il ne put saisir de quoi il s'agissait, mais quoi qu'il en fut, ceci s'approchait inexorablement de lui. Il lui parut rougeoyant et blanchissant à la fois, mais ce n'est que lorsque le fer rouge pressa sa peau en s'y fondant comme d'une lame que le supplicié se rappela de la souffrance, tout encore qu'il était, volant malgré lui, à sa frénésie éperdue. Le sang coula alors abondamment, en dépit d'être une brûlure normale; il giclait également, éclaboussant le fou, qui s'en délectait. Hallon sentit -et sentir est un bien piètre terme- sa chair brûler plus encore qu'avant, et se tordit de douleur, se convulsa, plus par réflexe corporel que consciemment. Alors, la pression redoubla, et le sorcier sortit de son autre main le poignard cérémoniel, afin d'achever l'invocation.
Keräimö ! Reviens à la vie, je le veux !
C'était presque un soulagement pour l'esprit brisé qui "gisait" dans sa lévitation forcée.

C'est alors qu'une grande lumière verte se dégagea des cieux en furie, jaillissant telle une lance salvatrice. Tout à la fois, un vent d'une puissance phénoménale s'abattit sur la tour, et fit s'agiter les pins alentours. En l'espace d'un millième de seconde, le vent fit place à la tempête, qui cessa d'être immédiatement lorsque vint l'ouragan qui écrasa tout ce qui pouvait l'être, et le reste avec. La lumière devint aveuglante, destructrice, arrachant des cris de douleur et d'épouvante aux créatures de la nuit et à leur maître, avant qu'il n'ait pu accomplir son ignoble dessein. La chose recouvra toute chose, inondant le sommet de la tour d'une blancheur insoutenable. Il n'y a pas de description à ce qu'il s'ensuivit. Il n'y avait plus aucun mouvement perceptible, plus aucun son. Mais ce ne devait être que de surdité et de cécité, tant cela dépassait le possible humain. Puis, les êtres, les meubles, le sang, tout se dématérialisa lentement en tourbillonnant vers le firmament, les êtres de nuit se débattant et tentant de se retenir à un monde qui n'était déjà plus le leur.
Le tout n'avait pas duré plus d'une poignée de secondes.






Qui sait combien de temps dura le "voyage" que subit alors Arnouald. Son esprit, s'il en était encore un, s'éveilla au rythme des saisons qui filaient à folle allure autour de lui. Il était incapable de se mouvoir. Il ne pouvait même pas se soustraire au spectacle qui s'offrait à lui, comme s'il n'avait plus eu de paupières à fermer. Son "être" fusait au milieu d'images maintenant plus insolites les unes que les autres. Il se revit vivre, naître, grandir. Il vit nombre d'autres hommes en faire de même - à toute vitesse -, des époques se finir et des peuples s'éteindre, des monts s'effacer et d'autres se dresser. Pourtant, le monde semblait à chaque fois être un autre, comme s'il naviguait entre autant de vérités parallèles. Tant d'informations simultanées et successives se déversant dans ses yeux immatériels lui causèrent plus de mal encore. Après ce qui lui parût comme une nouvelle éternité de souffrance, Hallon-volant s'effraya soudainement quand il prit de plein fouet ce qui se devait d'être le "mur" faisant bout à ce cauchemar.






Déchirant les nuages une fois de plus, Hallon chutait au travers du vide avec qui il ne faisait plus qu'un. Une chute qui n'en finissait pas. Le sol avait beau sembler se rapprocher, l'attente de la mort se faisait chaque instant plus pressante encore. Dans les lieues à la ronde on pouvait voir cette comète venir s'écraser sur un versant raide d'une haute montagne. Cette vision phénoménale était accompagnée d'un sifflement ahurissant, presque étouffé par le grondement qui n'avait cessé dans la lumière verte salvatrice.


Son corps brisé s'abattit dans un fracas assourdissant, créant un cratère profond de plus d'une demi-douzaine de bras. L'homme gisait maintenant là, inconscient, la chaude lumière se dérobant doucement à lui et se dispersant dans le firmament en milliers de flocons.

Hallon
Transféré
Transféré

Messages : 4
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 25
Localisation : Alsace

Personnage
Race: Humain
Métier: Rôdeur(se)
Etat physique:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Thanquol le Mer 7 Mar 2012 - 18:11

Le groupe avait continué sa route vers la montagne. Skkar le ténébreux, Kosmos l'ange déchu et Mirajane... la mage muette, accompagnaient un Roger passablement énervé de se retrouver dans une telle galère. Notons que personne ne s'est proposé pour aider Roger à porter son gros baluchon.

Puis, alors qu'ils étaient au pied de la montagne, le groupe arriva devant un cratère. Au centre de celui-ci, nule kryptonite. Il s'agissait d'un homme. Sauf que cette fois, pas de capsule de sauvetage ni de costume kryptonien. Juste un homme. Mal en point.

Roger posa son sac.


Qu'est-ce que... alors c'est comme ça qu'ils arrivent en Entremonde ? et bah, pas étonnant qu'ils soient tous fêlés.

Il se retourna vers le groupe.

Allez le récupérer et portez le jusqu'à ce qu'on arrive. Quelqu'un le soignera là bas.
avatar
Thanquol
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 592
Date d'inscription : 15/08/2011

Personnage
Race: Skaven
Métier: Prophète Gris
Etat physique: Rassasié.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Kosmos le Jeu 8 Mar 2012 - 11:45

Kosmos n'en pouvait plus ... Pourquoi devait-il obéir à ce tavernier ?! Il pouvait très bien se rendre seul dans la montagne. Il ne voulait pas se laisser dicter sa conduite par un gros vendeur de vin. Il ne se dirigea donc pas vers le corps inerte de cet homme. Ses camarades se retournèrent et le regardèrent d'un œil disant "Vient nous aider".

Vous pensez vraiment que je vais me fatiguer à porter un homme que je ne connais pas ?! Déjà que j'accepte de vous suivre dans cette montagne, je vais pas suer pour ce pauvre diable !
avatar
Kosmos
Arrivant
Arrivant

Messages : 29
Date d'inscription : 13/02/2012
Age : 21
Localisation : Alsace

Personnage
Race: Ange
Métier: Chasseur de primes
Etat physique:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Skkar le Lun 12 Mar 2012 - 16:52

Le Cavalier s'était résigné à suivre ce petit groupe d'infortune. La femme était on-ne-peut plus muette et le tavernier assurait plus un rôle de guide que de réel meneur de troupe. Les réponses que celui-ci leur avait apporté étaient assez vagues mais lui permirent au moins de se donner un but à poursuivre, même s'il s'agissait d'un court-terme. De toutes manières, il commençait à y voir un peu plus clair dans tout ceci: il était dans un monde imaginaire dans lequel il devait réussir afin de prouver sa valeur. Il était convaincu qu'il réussirait et ce pour deux raisons: il était le meilleur homme de son monde et était doté d'une capacité d'analyse assez poussée. En d'autres termes, il pourrait être un chef accompli s'il savait donner un but aux autres; lui n'en ayant pas encore vraiment, cela était une tâche compliquée. Mais il valait mieux se rendre compte de l'état des lieux avant d'essayer de mettre en place le Savoir. Qui sait, peut-être étaient-ils déjà convertis? Ainsi donc, afin de répondre à ces questions, il n'avait qu'à suivre ce fameux tenancier qui l'avait appelé "mon grand". Cette familiarité ne lui plut guère et il valait mieux pour lui qu'il évite ce genre de surnom, à l'avenir.

Ainsi donc, ils marchèrent pendant plusieurs dizaines de minutes, gravissant la montagne jusqu'à parvenir à un cratère bien étrange. Skkar l'observa d'un regard intrigué, s'approchant, sur ses gardes, de l'origine d'une telle excavation. Un léger nuage de poussière se dégageait encore du cratère et y voir quelque chose était parfois assez compliqué. Mais après un léger coup de vent, la vision était on-ne-peut plus nette. Le corps inanimé d'un homme se révéla aux yeux du Cavalier. Il était mal en point et affichait de nombreuses contusions. Après une rapide analyse, sommaire et sans connaissances solides en matière de soins, il en déduit que le pronostique vital de cet homme était engagé. Mais qui était-ce? Roger ne semblait pas le savoir mais il proposa de l'aider. Aider... Ce n'était pas un allié, il s'agissait d'un parfait inconnu. Il n'était pas dans son intérêt de lui apporter un quelconque soutien puisqu'il était bien décidé à aller rencontrer cet "Angor". Il répondit, à la suite de Kosmos.


J'vois pas pourquoi on d'vrait aider ce mec. Il est à moitié canné, qu'est c'tu veux qu'on y fasse? Si tu tiens tant à l'aider, alors traines le derrière toi...
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Thanquol le Lun 12 Mar 2012 - 17:08

Roger écouta les deux nouveaux se rebiffer face à la requête ô combien simple qu'il leur avait soumit. C'est donc avec consternation et frustration que le tavernier encaissa les réponses des deux macho macho men !!

Son visage devint rouge écarlate, mais Roger retint quand même sa colère.


Vous, préparez vous à passez un mauvais quart d'heure leur dit-il en les pointant du doigt.

Puis il balança ses sacs de victuailles dans les bras de Skkar et de Kosmos. Il put alors descendre le cratère pour aller voir l'homme inconscient.


J't'en foutrais moi d'la mutinerie... Ah ! de mon temps on savait aider son prochain, Entremonde n'est plus ce qu'elle était. D'ailleurs, on dit "elle" ou "il" ?

Mais trêve de bavardage, Roger se mit à genoux aux côtés de l'inconscient et le souleva doucement.

Eh ! petit ! t'es pas mort ?
avatar
Thanquol
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 592
Date d'inscription : 15/08/2011

Personnage
Race: Skaven
Métier: Prophète Gris
Etat physique: Rassasié.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Hallon le Jeu 15 Mar 2012 - 19:42

Dans le cratère provoqué par sa chute quelques heures plus tôt, l'homme tombé des cieux vivait encore. Même s'il était "étalé" sur le ventre, on pouvait voir son buste se relever à intervalles réguliers et lents, signe qu'il respirait encore. On pouvait également entendre un léger râle. Au vu de la profondeur du creux provoqué par cette météorite humaine, il paraissait évident que tout humain normalement constitué tombant dans des conditions normales y aurait perdu la vie ainsi que l'intégrité de son anatomie. L'inconscient, au contraire, ne semblait pas avoir perdu de membre, bien qu'ils soient certainement fracturés pour la plupart. Cela relevait du miracle que la vie soit encore en ce corps.

L'homme était vêtu d'habits sombres, dans des teintes brunes, vertes et de cuir. Le tout abondamment recouvert de poussières et de sangs. Son accoutrement donnait l'impression qu'il sortait droit d'une époque ancienne, et les armes qu'il portait encore sur lui marquaient ce ressenti plus encore.

Le corps ne réagit pas à la question du tavernier lorsqu'il le souleva. Le râle ne se fit que plus bruyant.

Hallon
Transféré
Transféré

Messages : 4
Date d'inscription : 30/01/2012
Age : 25
Localisation : Alsace

Personnage
Race: Humain
Métier: Rôdeur(se)
Etat physique:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Maïwen le Sam 17 Mar 2012 - 15:10

Les individus se trouvant là purent voir passer au dessus d'eux, des boules colorées en une longue file indienne, venant de la montagne, se dirigeant droit vers le village.

Jet de perception > 4 = réussite
avatar
Maïwen
Gardien d'Entremonde
Gardien d'Entremonde

Messages : 1052
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage
Etat physique: RAS

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Skkar le Mer 21 Mar 2012 - 13:06

Roger sembla être dépité par la réaction du duo. Ainsi, il jeta ses affaires dans les bras de ce dernier pendant qu'il s'occupait d'aller récupérer ce corps inanimé. Le Cavalier comprit bien une telle réaction mais à aucun moment il ne comprit un tel altruisme. Cet inconnu n'avait rien à leur apporter et sa situation actuelle n'avait rien d'alarmant pour lui, puisqu'il avait déjà vu les capacités de certains êtes évolués. Hallon en faisait probablement parti et ses dons seraient forcément inférieurs aux siens; mais il fallait rester méfiant et prévoir n'importe quel aléa. La dernière fois qu'il n'avait pas fait cela, il avait perdu son Dirigeant. Il ne ferait d'erreur qu'une seule fois et ne se ferait pas avoir une autre fois, quitte à ne pas donner sa chance à quelqu'un de confiance. Ainsi il se mettait à l'abri de toute entourloupe et restait seul maitre de toute situations imprévus. S'il ne faisait confiance à personne, il n'aurait de remords à les jeter; s'il n'y avait pas d'affinité, il n'y aurait pas de douleur. Aucune peur n'émanerait de lui et le peu de relation social qu'il entretiendrait ne serait qu'un test afin d'évaluer la volonté et les capacités des gens. L'observation était parfois bien utile, mais l'action permettait également de prouver sa valeur. Il en aurait bien l'occasion, dans l'immédiat, mais il se sentait trop diminué pour le faire. C'est pourquoi il n'agirait pas pendant quelques temps. Ses capacités physiques étaient, quant à elle, quasiment intactes. Un bon point pour lui, il pourrait se défendre en cas d'attaque. En revanche sa capacité offensive était lourdement affectée, la preuve avec l'Ange.

Il lâcha ainsi les affaires qu'on lui avait envoyé. La jeune femme n'avait rien dit depuis qu'ils l'avaient rencontré. Elle était étrange, mais elle était probablement inoffensive. A moins qu'elle ne cache bien ses atouts et le seul moyen de vérifier serait de l'obliger à les utiliser. Cependant, il était hors de question qu'il déclenche un combat quelconque. Même s'il avait gagné d'avance, il préférait garder ses secrets pour le moment. Toujours est il qu'il sonda l'esprit du tavernier. Il n'était pas très patient. Mettez-vous à sa place : arriver sur une terre inconnue et devoir patienter pour avoir des réponses; tout en s'attardant sur homme quasiment mort. Cette perte de temps le faisait perdre patience et c'est pourquoi il corrigea le tir...



Code:

1-2 : Skkar ne parvient à rien
3-4 : Le Cavalier parvient à en apprendre beaucoup sur Roger et sur ceux qui l'entourent en s'accaparant une partie de ses souvenirs
5-6 : Il sait quelle direction emprunter pour trouver le fameux Angor

Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :

Jet de perception
Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Thanquol le Mar 27 Mar 2012 - 22:17

Roger souleva doucement l'homme étendu sur le sol. Il aurait été tentant de le fouiller pour découvrir qui il était.

Non, non voyons, ça ne se fait pas , dit-il tout bas.

Il prit soin de ne pas faire trop mal à l'étranger, et décida de l'emmener avec lui pour qu'il se fasse soigner dans l'arène. Il remonta difficilement le cratère et regarda Skkar partir en direction de la montagne. Il toisa ensuite Kosmos, le défiant de faire le moindre geste qui témoignerai d'un certain manque de considération pour ceux qui vont désormais partager son quotidien.
Si jamais l'angelo faisait mine de se moquer de la situation, Roger ne répondra plus de rien.


Allez, maintenant qui moi, et t'as pas intérêt à laisser ça tomber !

Puis il se mit en marche, Hallon dans les bras. Il suivait Skkar de près, bien décidé à ne pas le lâcher.

Eh, grand couillon ! c'est pas sympa ce que tu fais là ! tu es à Entremonde, et se tu n'aides pas ton prochain, prépare toi à morfler sévère ici ! eh, tu m'entends, grand couillon ?!
avatar
Thanquol
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 592
Date d'inscription : 15/08/2011

Personnage
Race: Skaven
Métier: Prophète Gris
Etat physique: Rassasié.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Skkar le Dim 1 Avr 2012 - 21:43

Bien. Le Cavalier réfléchit un instant. S'il était parvenu à pénétrer dans l'esprit de Roger et pas dans celui de Kosmos, avec une certaine difficulté, alors il devait y avoir un net écart entre la puissance mentale de chacun. L'Ange n'était donc pas si idiot que ça, à moins que cette défense psychique ne soit pas une volonté. Ou les capacités de Skkar étaient amoindries. Chacun de ces cas de figures étant possible, il devrait vérifier par la suite. Lire les pensées de la jeune femme serait un moyen comme un autre de le prouver, mais cela était inutile. Qu'avait-il donc à trouver dans un esprit qui semblait bien muet? Il n'y trouverait pas grand chose. Ce "Angor" serait bien plus intéressant. En effet, il y avait matière à découvrir tout un tas d'informations utiles sur ce monde et ce qu'il s'était passé. Voila une perspective bien plus alléchante...

Il prit donc les devants, maintenant qu'il savait où aller, se dirigeant vers la montagne; à l'endroit exact où se trouvait Angor, selon Roger. Ce dernier, sortant du cratère d'où il avait extirpé le corps sans vie, envoya une série de piques au Cavalier. Ce genre de petits surnoms ne lui plaisait guère et il s'arrêta donc, l'espace d'une seconde. Un sourire malsain s'afficha sur son visage. Il porta son index à sa tempe droite et prit une petite seconde supplémentaire. Sans se retourner vers le groupe, il envoya à Roger une série d'images sombres. Selon ce qu'il pensait, le tavernier chuterait dans une abysse, peut après que le sol se soit écarté sous ses pieds. Au fond de l'abysse se trouverait de la lave en fusion... Ceci fait, il reprit sa marche, tranquillement vers la montagne...


Code:
1-2 : Pas de vision pour Roger
3-4 : Vision pendant 5 secondes
5-6  : Vision pendant 20 secondes

Skkar a effectué 1 lancé(s) d'un Cube du Destin (Image non renseignée.) :
avatar
Skkar
Arrivant
Arrivant

Messages : 48
Date d'inscription : 18/01/2012

Personnage
Race: Humain
Métier: Soldat
Etat physique: Normal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Thanquol le Mar 3 Avr 2012 - 14:53

Roger fixa l'étranger dans les yeux. Ce dernier porta un doigt à sa tempe. Un mal de tête en perspective ?

Puis Roger sentit quelque chose. Une étrange sensation qui lui remontait des entrailles, parcourant son être ,comme un millier de tentacules de frissons qui galopaient dans ses veines.
Roger se sentit défaillir, à tel point qu'il faillit lâcher l'homme blessé dans ses bras.
Et puis ce fut de trop. Roger ne put garder cette sensation pour lui, il ne put réprimer ce besoin primaire.


RÔÔÔt !!

Pardon.


Une forte odeur d'oignons et de crème fraîche sortit de son gosier. Cela suffira-t-il à réveiller Hallon ?


ON NE TOUCHE PAS A ROGER !!
+1
avatar
Thanquol
Explorateur de mondes
Explorateur de mondes

Messages : 592
Date d'inscription : 15/08/2011

Personnage
Race: Skaven
Métier: Prophète Gris
Etat physique: Rassasié.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un long voyage...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum