Les cachots de Rogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les cachots de Rogue

Message  Angor de Redjak le Mar 26 Aoû 2014 - 17:51

Après avoir arpenté pendant quelques temps les ruelles de la cité, le mage noir s'arrêta devant une vieille bâtisse. Bon, le terme de ruine était plus adéquat. Cette demeure était semblable aux autres à la seule différence qu'elle était plus haute d'un demi-étage et qu'elle avait deux portes. La première se situait sur un perron et donnait sur ce qui semblait avoir été par le passé un baraquement pour des soldats. Un ancien poste de garde en somme. Il n'était plus utilisé depuis des lustres tout comme ce qui se situait en dessous.

Il se rapprocha de la seconde porte, située quant à elle à même le sol. Il ouvrit la porte en bois à l'aide d'une des clés qui pendait au trousseau de sa ceinture. Il pénétra dans le couloir en pierre froide et humide en prenant soin de refermer la porte derrière lui. Il avança d'un pas sûr, connaissant le chemin même dans l'obscurité. Il arriva dans ce qui était la pièce des gardes. Il se dirigea vers l'une des deux porte en bois et sortit l'une des deux serrures. Il la posa contre la serrure actuelle, juste en dessous de la poignée. Il retroussa sa manche droite et enflamma son anneau.


Restoration.
Install...


Il prononça le dernier mot en insérant son anneau dans le réceptacle situé à cet effet dans le morceau de pierre. Celui-ci se mit à briller alors que des veines blanches rectilignes apparaissaient sur sa surface, pulsant au rythme des flammes qu'il injectait dans le système. Il augmenta la puissance des flammes, faisant radier par la même occasion les circuits de la roche. Ceux-ci commencèrent à s'étendre sur la porte et les murs, recouvrant la salle derrière la porte d'un système inviolable. Une fois l'opération terminée, il retira son anneau, contemplant le résultat. La roche ne faisait plus qu'un avec le fer de la serrure, remplaçant le canon par un motif circulaire. Il ouvrit la porte qu'il prit soin de verrouiller derrière lui et commença la basse besogne qui deviendrait bientôt morbide. Après tout, ce lieu en avait vu d'autres. Les esprits prisonniers de ces chaines avaient vu et subit maintes abominations. Mais celle à venir serait sans doute la plus immonde qu'ils n'aient jamais connu. Bienvenue, dans les cachots d'Entremonde, prison des plus bas instincts de la cité.

Allez, commençons les préparatifs...

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les cachots de Rogue

Message  Angor de Redjak le Dim 31 Aoû 2014 - 20:19

Après avoir refermé la porte derrière lui, il alluma l'une des torches placées contre le mur. La pièce était faite de bloc de pierres massives, dont de l'eau ruisselait, rendant l'atmosphère des lieux humides et malsaine. Elle était construite en longueur, le seul mur ayant été aménagé était celui où se situait la porte. Des murets en pierre en ressortaient, créant ainsi cinq cellules, tout juste assez grandes pour un être humain. 4m² en somme. Une grille en fer empêchait les prisonniers de s'échapper. Il se dirigea vers celle du milieu et désengagea d'un coup sec la grille qu'il laissa retomber au sol dans un grand fracas de métal. Puis un son désagréable lui parvint. Comme si quelque chose était en train de se fissurer. Il inspecta les murs de la cellule pour voir s'il en était responsable mais il ne vit rien. C'est alors qu'un frisson lui parcouru l'échine. Il sortit la lampe de sa poche dans laquelle était piégé Kôtarô. Elle était fissurée. Ou plus exactement, elle se fissurait en ce moment même. Le géant essayait de s'échapper de sa geôle.

Il va falloir agir vite alors...

Il posa la lampe sur le sol, en plein milieu de la cellule et recula de quelques pas. Il mit un genou à terra et posa sa paume sur le sol. Il rassembla sa magie en lui donnant la forme de la terre et lui fit parcourir la roche pendant qu'il récitait à voix haute, les yeux fermés.

Pouvoir de la Terre ! Les piliers élémentaires !

Le sol poussa un cri rauque pendant que la roche se déformait, laissant s'élever cinq colonnades de roche. Elle n'étaient pas très épaisses, de la taille d'un poing mais atteignaient presque le plafond de la cellule. Il poussa un vague soupir. La terre n'était pas l'élément qu'il maîtrisait le mieux et la façon qu'il avait de l'utiliser ne facilitait nullement les choses. Mais c'était loin d'être fini. Ces piliers servaient de réceptacle à ses pouvoirs pour former une barrière. Il avait utilisé ce sort lors de l'attaque des akumas pour protéger la cité derrière trois grands dômes. Ici, c'était différent. Il devait créer une prison magique stable en utilisant les 7 éléments qui formaient les bases de sa magies. La terre servait de base tandis que les autres empêchaient tout intrusion dans la barrière. Mais faire cohabiter ensemble la terre et le vent, l'eau et le feu, la lumière et les ténèbres... C'était comme demander à Revan de faire un tricot, c'était aussi dangereux pour lui que pour celui qui lui en faisait la demande. Mais il fallait le faire. Le mage noir prit une grande inspiration.

Pouvoir de la foudre, pouvoir du feu, pouvoir du vent, pouvoir des ténèbres, pouvoir de la lumière, j'invoque vos noms dans ce rituel solennel. Gardiens de Kaldon, Teltrian, Ezen, Mordeth et Varis, acceptez en votre sein le gardien de Nisulin piégé dans le ce réceptacle. Formez des liens à travers vos gardes et devenez une barrière implacable. Devenez les piliers de cette stèle !

De sa main partirent cinq éclairs de différentes couleurs qui parcoururent le la roche jusqu'à heurter chacun un pilier. Les piliers prirent alors l'aspect d'une roche presque métallique d'une teinte noire obsidienne et des veines commencèrent à palpiter tandis que les éléments prenaient vie en leur sein. Angor matérialisa sa lame et la planta dans le sol, formant ainsi un hexagone parfait cernant la lampe qui se fissurait de plus en plus vite. Des appendices commençaient déjà à s'en extraire. Le temps pressait.

L'eau pour apaiser les esprits, le feu pour la dégénérescence, le vent pour restreindre, la terre pour piéger, la lumière pour soigner les blessures, les ténèbres pour la fatalité et la foudre pour les unir ensemble. Les sept chaines de Prométhée !!!

Des éclairs rouges se mirent alors à danser entre les piliers, se multipliant et accélérant, formant un muraille transparente écarlate. La lampe céda alors. Le géant s'était libéré mais il n'était plus que l'ombre de lui-même. A la manière d'un Berserker, recouvert de ces tentacules noires, il commença à frapper la barrière, tentant de la briser. En vain. Le mage noir se releva, contemplant avec tristesse le sort de son camarade.

Kôtarô, nous n'avons pas pu te sauver à temps. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te débarrasser de cette malédiction, alors je t'en prie. Soumet-toi.

Les éclairs formèrent des chaînes, immobilisant le géant dans sa folie furieuse. Le mage partit vers la sortie. Il avait d'autres choses à faire et la libération de son camarade viendrait en temps voulu. Il scella les portes derrière lui et quitta le bâtiment, se dirigeant vers la maison de Maïwen.

_________________
avatar
Angor de Redjak
Mage noir
Mage noir

Messages : 931
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 22
Localisation : A l'auberge en train de boire un blue darckness...

Personnage
Race: Humain
Métier: Mage Noir
Etat physique: Deux côtes cassées et des bleus. Full Element

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum